• Dany

JE SUIS VEGAN

Il y a quelques années encore, le mot "vegan" nous était inconnu, pour cela, écrire un article à ce sujet, me semblait le moment opportun d'autant plus que j'ai changé d'alimentation.

Qui sont-ils? D'où viennent-ils? Que veulent-ils nous faire comprendre sur notre alimentaire? Qu'attendent-ils?

Petit rappel : Vegan est un mélange de végétarien et végétalien

Un végétarien exclu la viande rouge et la viande blanche. A la différence du végetalien qui rejette, les viandes, les fruits de mer, les oeufs, et même le miel, dans son régime alimentaire.

Même s'ils disent volontiers être vegan, certaines personnes ne savent pas véritablement pourquoi ils ont changé leur alimentation d'origine pour embrasser cette nouvelle façon de manger, de penser les aliments et de voir le monde autrement.

Être vegan, est-ce une simple tendance comme une mode vestimentaire, un suivisme pour faire comme les autres, ou un style de vie qui peut s'implanter durablement comme une  nouvelle catégorie alimentaire saine et sérieuse?

Alors qu'en France, le terme commence à se faire connaître un peu plus, certains pays, tel que l'Angleterre ont une longueur d'avance sur le sujet. Nous avons pu recueillir le témoignage d'un jeune londonien qui a choisi de nous éclairer sur les motivations qui l'ont emmené à devenir vegan.

Témoignage de Stacy A.

En 2000, j'ai eu une allergie et j'ai vu mon corps s'enfler. Ce n'était vraiment pas beau à voir. Je me grattais beaucoup la peau avec vigueur, surtout le soir. Après quelques jours, j'ai fini par me rendre aux urgences. J'e suis ressorti avec une ordonnance et un traitement à suivre :

Des comprimés anti-inflammatoires et un rendez-vous chez un médecin 1 mois après.

J'ai commencé mon traitement et très rapidement, je me suis rendu compte qu'il  n'avait aucun effet, de plus, ce sont ajoutés d'autres petits boutons.  C'était horrible ! 

Je suis retourné à mon rendez-vous,  comme prévu. Une nouvelle ordonnance avec un nouvel  anti-inflammatoire qui  m'a été prescrit, mais  je n'ai pas souhaité poursuivre car j''étais en colère mais surtout découragé. 

Ayant fait des études supérieures de nutrition, je me suis lancé, dans la recherche pour comprendre et connaitre la cause de ces démangeaisons.

Comme un chercheur, j'ai listé tout d'abord tous les produits de mon alimentation au quotidien, en étudiant bien leurs composantes. Je faisais le parallèle entre les nouveaux aliments de consommation et ceux qui m'étaient  familiers depuis l'enfance. Je ne me suis pas seulement attardé sur l'alimentaire, j'ai aussi explorer les matières utilisées sur les tissus vestimentaires, les produits d'hygiène corporels, etc...

Bien entendu, l'alimentaire l'emportait plus que tous les autres. Je me suis donc mis à étudier scrupuleusement ce que je mangeais habituellement :

- La nourriture à emportée,

- Les produits laitiers transformés,

- Les oeufs, les noisettes, les fruits et bien d'autres…,  tous "usual suspects".

C'est alors qu'une décision très radicale s'est imposé à moi. Je devais éliminer tout ce qui ne contribuait pas à me maintenir en bonne santé et qui causait des dommages à mon corps. J'ai, peu à peu, introduit de nouveaux aliments avec de meilleures qualités nutritives. Les problèmes de démangeaison ont disparus, plus besoin d'inflammatoires. J'ai retiré les oeufs et le fromage à cause des traces histaminiques.

Vous n'allez pas le croire, mais j'ai mis 12 ans avant d'être sûr et certain  du genre d'alimentation et des produits cosmétiques qui convenait à mon corps et qui apportait à ma peau un véritable bien-être. J'ai depuis lors développé une véritable passion pour l'alimentaire. Je note dans un cahier chaque produit que je mange, découvre et cuisine mes propres recettes.

Les grandes étapes : A 17 ans, j'ai débuté un régime vegan de 4 jours par semaine ou j'ai réduit considérablement la consommation des laitages quasi 0. Aussi, pendant 3 jours je pouvais manger la volaille, le poisson et, de temps en temps de la viande rouge. A 21 ans, je suis devenu vegan pendant 4 ans et demi, à la suite de mes études en nutrition. Les résultats furent  impressionnants.

Premièrement, j’ai appris à bien digérer. Je faisais des jeûnes. Mon ventre était aussi plat qu'une assiette plate (rires…). Je ne mangeais que du fait maison avec des produits frais et sains. J'ai constaté également que j'étais mieux  concentré dans tout ce que j'entreprenais. Pour conclure : Vegan ce n’est pas un culte, c’est une façon de vivre, d'améliorer sa santé, d'écouter son corps et de respecter les quantités et qualités de nutriment dont le corps a besoin. Le physique de chaque personne varie, mais une chose est sûre c’est que l’apparence change et la gourmandise doit être mieux contrôlée.  Le conseil : Pour réussir à devenir vegan, ce n'est pas au pied levé. Il faut anticiper pendant une période d'environ 3 à 4 mois, celle ci permet une bonne transition surtout pour ceux qui ont des problèmes de santé particuliers, par exemple. Il faut bien savoir dans quoi on se lance et ce que cela implique non seulement à vous-même mais aussi à votre entourage. Je suis flexitarian (De ceux qui peuvent manger poisson et légumes), je me sens bien, confortable et débordant d'énergie. Je fais du sport et cuisine sainement. Mes problèmes d'il y a 20 ans, ne sont plus que du passé. Vous l'avez bien compris, VEGAN ce n'est pas qu'une alimentation, mais ça englobe une véritable philosophie de vie. Je vous souhaite vous aussi de trouver votre voie alimentaire et de vous y épanouir.


INSTAGRAM

@MAEDANYBLOG

En vérité le chemin importe peu, la volonté suffit à tout. "Albert Camus"

  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2018 par Maedany

Créé avec Wix.com